Catégorie : Chroniques

KENAM MENSAH ET LE CEG AHEME

Une classe de sixième au village de Kpago-Houèdjro dans l’arrondissement de Dékanmè, c’est avec le concours du conseil communal de Kpomassè sous le leadership du maire Kénam Mensah que le Collège d’Enseignement General dénommé « Ceg Ahémé » a pris

FREDERIC DANDEVEHOUN A LA LOUPE !!!

Il était présent à la fête du personnel de Radio Ahémé le 28 décembre 2019. Nous, nous l’avons vu. Et vous? Vous ne l’avez certainement pas vu. Dans un discours motivant, au cours de cette soirée de Gala qui marqua

LE GENEREUX MATHURIN NAGO

Le Professeur Mathurin Coffi Nago est venu en aide aux élèves en difficulté de paiement des frais de scolarité au CEG BOPA. Il a remis une enveloppe financière la semaine écoulée. Une action vue par Prévert DJOSSOU qui  apprécie.  Sa

La résistance est-elle concrète

La résistance opposée au régime Talon continue de faire parler d’elle.  La semaine écoulée, á Parakou,  une « démonstration de force a eu lieu.  A ce sujet, le chroniqueur fait l’inventaire des actions menées par l’opposition. Il trouve qu’elle n’est pas

BR et UP en discorde !!!

La bataille politique s’observe. Les partis se bouscules. L’Union progressistes et le Bloc républicain ne se laissent pas le terrain. Dans la 18ème circonscription, cette bataille se sent. C’est du moins le constat du chroniqueur. Prévert DJOSSOU intitule sa chronique

Claudine en mode noël

La fête de Noël s’annonce et plusieurs enfants sont déjà en joie.  La fondation Claudine Talon est dans la marche et contribue á ce bonheur. Prévert DJOSSOU a fait un tour sur les pages de cette fondation et nous relate

Dieu et la réligion

Sur terre, différentes religions existent et chacune est pratiquée par des personnes en fonction des convictions. Prévert DJOSSOU trouve que la divergence des réligions crée par endroit le non respect des principes de la nature. Il s’interroge sur la guerre

Possotomè á visage découvert

Le développement des milieux de vie se justifie par la présence des infrastructures adéquates. C’est du moins ce pense Prévert DJOSSOU qui décrit le retard que connait POSSOTOME,  une locatité dans la commune de Bopa. Sa chronique est intitulée « Possotomè