Chronique éducation du jeudi 14/11/19 : le numérique à l’école

Les enfants de l’école béninoise s’initient au numérique. C’est une politique du gouvernement qui implante des salles d’informatique aussi bien dans les collèges que dans les écoles de base. Une initiative que le chroniqueur trouve utile et félicite la Ministre Aurelie Adam Soulé Zoumarou. Le numérique á l’école!!! C’est le titre de la chronique de Prévert DJOSSOU

La ministre de l’économie numérique et de la digitalisation et une forte délégation gouvernementale ont procédé à l’inauguration d’une salle d’informatique à l’école primaire publique de Gori Maro à Nikki le 09 novembre 2019. Et ce n’est pas la première. Le collège d’enseignement général 1 d’Allada en avait aussi précédemment bénéficié. Et d’autres localités connaîtront également à coup sûr ces beaux moments. C’est le souhait. C’est dire que les enfants des écoles du Bénin en l’occurrence ceux du primaire doivent désormais toucher au clavier puisque le monde en perpétuelle mutation finira par avancer sans eux s’ils ne se mettent pas au pas. Le gouvernement de la rupture ayant compris que le train n’attend pas le voyageur met les bouchers doubles pour que les apprenants sortent de l’ornière. Être au contact de l’ordinateur et du smartphone n’est pas un luxe, c’est s’adapter aux outils de travail de l’heure. C’est une exigence. L’inoculation du plaisir du numérique aux âmes innocentes s’impose. Aurelie Adam Soulé Zoumarou ne tarit pas d’initiatives. Elle a trouvé la juste formule pour sauver les enfants mais il reste l’application prudente et équitable pour arriver aux vrais résultats escomptés. Car nous avons vu dans ce pays des salles d’informatique fermer leurs portes en cours de route dans nos lycées et collèges. Les prévisions à court terme, à moyen terme et à long terme devraient être bien scellées pour que la branche ne se casse pas dans les mains du caméléon. Le numérique se fait grande place au jour le jour. La preuve, la presse en ligne est en grande vitesse et supplantera tout ce qui est presse ordinaire. Des achats se font sur le net, les cours en ligne sont monnaie courante, les offres d’emploi s’y trouvent, la numérisation réduit l’usage du papier … Nous avons intérêt à imbiber les enfants dès maintenant de cette eau sucrée qui assure l’avenir. Rester en retrait à cette course contre la montre, c’est se couper du monde. C’est vivre en autarcie. C’est perdre des opportunités. Le monde étant depuis peu un village planétaire, c’est ainsi un des moyens les plus rapides pour s’y sentir à l’aise reste et demeure l’internet.
Embarquons-nous pour l’aventure. Le Benin de la digitalisation gravit les marches de la numérisation. Acheter des ordinateurs à vos enfants et apprenez-leur l’usage judicieux de l’outil. C’est le nouveau défi dans lequel les parents devront se lancer. La balle est dans votre camps, à vous de la jouer.

Prévert Oléman DJOSSOU (14.11.2019)

Partager via :

Laisser un commentaire