Propreté dans le ménage : A qui incombe la responsabilité? (Epoux et épouses se jettent mutuellement la balle)

La propreté est l’absence de salissure, incluant poussière, tache, et mauvaises odeurs. Elle implique des procédés de nettoyage. La propreté contribue à l’épanouissement de tout homme et doit être de mise dans les ménages. Mais force est de constater que dans certains ménages, il existe une malpropreté aussi bien dans la cours qu’à l’intérieur de la chambre. Selon les habitués de visite aux ménages dans lesquels règne la malpropreté, on retrouve souvent les ustensiles de cuisines, les tenues des enfants et même parfois les dessous des femmes trainant de part et d’autre au salon. Face à cet état de chose, plusieurs questions taraudent l’esprit. Entre la femme et l’homme qui doit normalement s’occuper de la propreté de la chambre quand on sait que chaque membre de la famille a un rôle clairement défini. À cette interrogation, quelques femmes rencontrés dans la ville de Possotomé reconnaissent que cette responsabilité est la leur: “la responsabilité de la propriété de la maison est pour la femme, c’est le rôle de la femme la propreté de la maison. Le mari ne peut pas venir du service pour faire les travaux de la femme, salon doit être propre c’est la femme” confient la plupart. Du côté des hommes, si certains pointent du doigt accusateur les femmes, d’autres par contre pensent que cette responsabilité est partagée :<< la malpropriété dépend de la femme parce que c’est la femme qui est à la maison. Pour que le salon d’un homme soit embelli ça dépend de la femme. >> nous confie un homme, la quarantaine. Aux dires des homes on peut aussi noter :<< on ne peut accuser aucune personne parce que si par exemple c’est la femme qui est à la maison et l’homme revient du  boulot et constate qu’il y a de désordre dans ça chambre, il peut l’arranger. >>. Un corps saint dans un environnement saint dit-on souvent. Il urge donc de toujours maintenir le cadre de vie propre. Il y va de la santé des membres de la famille.

Florent A. HOUNKPE &  Modestine QUENUM

Partager via :

Laisser un commentaire