RADIO COMMUNAUTAIRE FM AHEME 87.7 MHz
Possotomé - BENIN

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Les enseignants du secondaire de la commune de Bopa ont boycotté ce samedi matin l'évaluation intellectuelle organisée à leur intention par le gouvernement du président Patrice Talon. Conviés à se faire évaluer dans des disciplines bien ciblées, ces enseignants ont simplement choisi d'investir la cour du collège d'enseignement général de Bopa sans aller dans les salles de composition.

Les nombreux coups de sonnerie les invitant à rejoindre les salles de composition n'ont guère changé leur avis. Pendant ce temps les salles étaient vides. Seuls deux enseignants sur ce grand nombre ont pu se plier visiblement aux injonctions du ministre Mahougnon Kakpo en acceptant d'aller affronter les épreuves. 


"Soit vous êtes en salles, soit vous êtes au portail ", il a fallu ce mot d'ordre du Commissaire central de Bopa, Léon Togan pour que les enseignants récalcitrants libèrent l'enceinte du collège; chacun a rejoint tout simplement sa maison, a-t-on constaté . Par conséquent, cette réforme du gouvernement dont le but est de renforcer les capacités des enseignants a donc échoué nonobstant les explications de Mahougnon Kakpo, ministre des enseignements secondaire, technique et de la formation professionnelle, le jeudi 10 janvier 2019 sur la télévision nationale. Mais les enseignants pensent que cette réforme cache une certaine mauvaise foi des autorités.


De sources bien informées, le boycott de l'évaluation a été suivi dans toutes les communes des départements du Mono et du Couffo.

Hyacinthe TOGBEHOUNDE

0
0
0
s2sdefault